Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

23/06/2008

Charleroi, le manège judiciaire

EDITORIAL

Ciel Radio

par Michel Konen

 

 

Cela ne finira-t-il donc jamais ? A Charleroi, le manège judiciaire ne cesse de tourner, n’épargnant personne. C’est au tour de la commissaire en chef d’occuper la une des journaux. La chef de la police de Charleroi paraît empêtrée dans de bien sales draps. Elle est inculpée de corruption passive dans le dossier de la reconstruction du commissariat de police de Marcinelle en même temps que l’entrepreneur Vandezande déjà inculpé, lui, dans l’affaire du complexe sportif de Jumet.

 

Une nouvelle fois apparaissent des noms déjà connus et en particulier celui de Claude Despiegeleer, ancien échevin aux multiples casseroles judiciaires.

 

Il faut sans doute laisser aux inculpés le bénéfice du doute. Mais cette succession d’affaires, depuis trois ans, montre à quel point la vie politique carolorégienne était gangrenée au plus profond. Le mariage incestueux entre la majorité socialiste de l’époque et le monde des affaires n’aura rien épargné, jusqu’à la probité de la police qui est aujourd’hui mise en cause.

 

Au train où vont les choses, à voir le niveau atteint par la corruption ou le détournement des biens publics au profit des responsables politiques ou administratifs, il faut bien parler de système mafieux.

 

Les gens honnêtes paient un lourd tribu à la suspicion aujourd’hui généralisée sur les dix années de gestion de la bande à Van Cau. On mesure aussi le travail titanesque qui occupe la nouvelle majorité. Il s’agit véritablement de nettoyer les écuries d’Augias. Et chaque tiroir ouvert risque d’apporter son nouveau lot de malversations. Tout doit être revu, de nouvelles procédures doivent être mises en place pour assurer la transparence et rendre à la ville son honneur bafoué.

 

On le redira une nouvelle fois : la justice doit aller au fond, et le plus vite sera le mieux. Pour que Charleroi puisse, enfin, tourner cette page noire de son histoire.