Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

18/07/2008

Leterme, le retour de la demi-portion

Édito

La Libre Belgique

Par Michel KONEN

Mis en ligne le 18/07/2008

La vie politique belge est toujours pleine de surprise. Et l'on peut faire confiance à nos hommes politiques pour trouver des solutions aux problèmes apparemment insolubles.

La vie politique belge est toujours pleine de surprise. Et l'on peut faire confiance à nos hommes politiques pour trouver des solutions aux problèmes apparemment insolubles.

Dans la présente crise l'équation soumise au Roi avait les apparences d'un noeud gordien, inextricable. Comment faire se parler des gens qui n'ont plus envie de se voir ?

On le sait, la situation économique et sociale intérieure et mondiale pèse lourd, très lourd. Pas question de s'enfoncer dans une crise qui laisse le pays sans conducteur. D'un autre côté, les problèmes communautaires étant ce qu'ils sont, le gouvernement belge se retrouvait pétrifié avec, face-à-face, des hommes et des femmes installés dans des camps retranchés.

Il n'existe aucun bon scénario pour sortir de cette crise. Il n'en existe que de moins mauvais. Durant toute cette semaine, des dizaines d'hypothèses ont été testées, des ballons d'essai ont été lancés. Le Roi a très largement consulté. Hier, en cours de soirée, alors que les derniers détails étaient encore en cours de négociation, le Roi attendait Yves Leterme pour le confirmer dans ses fonctions. Leterme I bis est donc sur les rails.

Mais c'est un Leterme en quelque sorte amputé qui revient au 16 rue de La Loi. Le Premier ministre, en effet, aura pour unique tâche de prendre en charge les dossiers socio-économiques. On sait que le gouvernement avait réussi à se mettre d'accord sur cette matière. Ainsi, les projets de soutien au pouvoir d'achat, notamment, pourront être mis en oeuvre. Pour rappel, c'est le seul volet de l'action gouvernementale qu'Yves Leterme, en treize mois, ait réussi à maîtriser. C'est ici qu'intervient le "génie" belge. Le volet communautaire est momentanément retiré à Leterme et au gouvernement. Il est confié à trois sages francophones (de Donnéa, Langendries et Lambertz) qui devront, dans un temps relativement bref, remettre un rapport sur une méthode, un agenda et un contenu de réforme de l'Etat. Pourquoi des francophones uniquement ? Parce que le CD&V/N-VA considère que c'est aux francophones qu'il appartient de démontrer leur volonté d'aller de l'avant.

Si ce n'est pas de la grande plomberie politique, çà, on n'y connaît plus rien !

Albert II, lui, en dénouant le fil de cette crise, s'est offert, ma foi, un très joli cadeau pour la Fête nationale.

Commentaires

Edito défouloir et hilarant.
Merci Michel.

Écrit par : FrançoisGiga | 18/07/2008

Je constate que comme la présidente du CD&V et beaucoup d'autres journalistes, Michel Konen qualifie les trois "sages" de francophones. C'est assez comique pour monsieur le président Karl-Heinz Lambertz.

Écrit par : FrançoisGiga | 18/07/2008

je reste souvent fasciné de voir combien on tourne si longtemps en rond pour trouver les solutions aux maux belges..

Peu etre est ce le fait d'etre non belge et de voir les choses a distance. Le cas belge est pourtant simple et je comprends pas qu'aucun journaliste n'est fait une étude sérieuse la dessus

1) la flandre veut avoir son independance au plus vite. c'est enfin un fait reconnu par tous. Les arguments qu'elle met en avant c'est le trops d'argent qu'elle verse au Sud et que c'est un boulet.

cet argument n'est bon qu'en theorie. Plus de 10 milliards vont chaque année du nord au sud. Pourquoi personne parle des + 20 milliards qui passe du sud au nord!!!!!depuis quelques decennies le federal flamand a crée une politique d'expansion economique un peu copîé sur le model du japon voir maintenant du chinois qui est qui est de prendre des parts de marchés progressive et continuelle de l'autre (ici Bruxelle et wallonie)Au travers de certaines politiques fiscales, subsites, appel d'offre, prix cassés, pret speciaux consentis.. les sociétés flamandes ont étouffées et etouffent progressivement la force économique wallonne et bruxelloise.. de la sabena aux banques de l'industrie à l'agriculture , actuellement c'est la poste a la sncb, les media, la culture....aujourdhui une large majorité des secteurs economiques sont aux mains du patronats flamand. De media mark en passant à collyrut ou des banques, de l'immobilier jusqu'aux petits marchés de la batte a liege...tout est à eux ou passe par eux. Ce n'est pas fondamentalement l'argent de flandre versé au sud qui les gênes. c'est qu'un leurre!!!! en 2008 la flandre a autant d'influence economique, politique que l'ont eu les francophone en flandre durant le XIX siecle.. et vous ne vous étes pas encore revolté comme ils l'ont fait dans leurs les revoltes universitaire a leuven. Ceux qui poussent les flamands a accelerer leur independance ce trouve dans la POPULATION! la flandre a une peur d'etre dépassée en population!!. depuis quelques années ils controlent le service de l'interieur et le service de population-immigration pour mieux discerner ce qui se passera dans le futur.Ils ne donnent aux dirigeants francophones que des chiffres plus ou moins correct..sur la realité des flux migratoire, des tendances de populations. Ils essayent discretement de changer les cours des choses a bruxelles.. c'est pour le moment leur talon d'achille Ils voudront essayer certainement de "noyer" bruxelles dans un grand bruxelle..ou la population francophone passera de 80 % à 52%. une fois fait ils couperont trés vite les ponts.

aucune loi constitutionnelle pourra les empecher car ils les controlent.. y compris la cours royale. a partir de là chers francophone vous avez les plans flamands.. je vous en ai assez dit :) et faite comme les quebecois ecrivez sous la plaque d'immatriculation de votre voiture 'souvenez vous"

Écrit par : dedecker | 18/07/2008

Bien vu Dedecker! Mais on croit deviner que vous ne faites pas partie de la population intérieure...Et que vous n'êtes pas celui qui fut reçu au palais pour la toute toute première fois!...et pas la dernière probablement!
Ce dernier Dedecker vient d'ironiser sur les 3 sages et il a raison...Mais plutôt que Kabila....el rey aurait dû attendre la nomination de son nouveau cardinal-archevêque! Celui qui s'en va aurait refusé d'être pape (faut le faire!) mais rassurez-vous celui que les foules en délire veulent mettre à sa place n'hésitera pas!
En attendant il lance depuis Namur un appel à la pénitence des franskilloenen pour leurs lourdes fautes passées au détriment des flandres persécutées...! Le père Danneels s'était contenté d'ironiser un diplomatique "aimez-vous les uns les autres", mais le frère Léonard y va carrément: "Repentez-vous, francophones de tout le pays!Implorez le pardon de vos victimes flamandes!"
Presque pire que les excuses que va semer aux quatre coins du monde son autre futur souverain prédécesseur pour les abus sexuellement coûteux de ses nombreux célibataires contractuels..!
Las, plutôt que Kabila, notre souverain temporel aurait encore mieux fait d'appeler Mandela à la rescousse...Il fête ses 90 ans (l'apartheid, ça conserve!) en pleine santé...mais pas sûr qu'il ait trouvé par ici un "colosse moral" comme lui (dixit Tutu)par région pour élever le débat....
Mais au total, frère Dedeckerbis, vous avez bien vu qu'il n'y a rien de métaphysique dans tout ceci: pas plus qu'en religions où les plus grosses ficelles de com font recette comme en politique...

Écrit par : alphonse | 19/07/2008

Les commentaires sont fermés.