Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

26/06/2008

Pékin, le Prince Philipe, seul !

EDITORIAL

Ciel Radio

par Michel Konen

 

 

Dans la course à l’hypocrisie, le gouvernement Leterme remportera sans nul doute la médaille d’or. Au terme d’un de ces compromis qui n’appartiennent qu’à notre pays Leterme Ier a donc décidé d’envoyer le Prince Philippe à la cérémonie d’ouverture des jeux de Pékin. Mais il ira seul. Tout seul.

 

Le cynisme étant à la mode ces temps-ci, le ministre des Affaires étrangères Karel De Gucht précise que le Prince, contrairement au Roi, n’a pas besoin d’être couvert par un ministre. Tout juste s’il ne va pas nous dire qu’il s’agit d’une initiative personnelle du Prince. Cette formule serait, paraît-il, un « geste fort »  pour marquer les réserves de la Belgique par rapport à la politique des droits de l’homme en Chine. L’homme qui parle haut et fort au Congo avait pourtant observé un pesant silence lors de l’inauguration, il y a un mois, de la monumentale statue offerte par la Belgique à la ville de Pékin.

 

Un Etat n’est pas une ONG. Et si l’on attend de la Belgique quelle reste ferme sur les droits de l’homme bafoués en Chine ou ailleurs, on attend aussi qu’elle défende ses intérêts  dans un pays qui, chaque jour, prend de plus en plus d’importance sur l’échiquier politique et économique mondial. La croissance économique et l’ouverture de la Chine au commerce mondial conduisent - lentement, trop lentement, mais sûrement - chaque jour un peu plus ce pays à se démocratiser. Il n’y a donc aucune raison de boycotter les JO qui seront une autre occasion de faire progresser les libertés dans l’empire du Milieu. En se défaussant lâchement sur le Prince, Leterme Ier n’assume pas ses responsabilités.

 

Le Prince Philipe seul, donc !

 

Ah non. Yves Leterme en sera aussi. Mais à titre privé. Comme supporter. Un rôle qu’il sait tenir, celui-là. A titre tellement personnel que sa présence à Pékin ne coûtera pas un sou au budget de l’Etat. Ce n’est pas qu’il y va de sa cassette personnelle : il est invité par le Comité olympique et interfédéral belge. Pas comme Premier ministre, évidemment. Comme un simple vainqueur de tombola, sans doute !

 

Quand on veut faire dans le minable, pas de doute, nous sommes imbattables.

 

Le Prince, seul, pour représenter le pays. Et le citoyen Leterme, seul, pour son propre plaisir.

 

La médaille d’or, je vous dis !

 

 

Commentaires

Tout à fait d ' accord le ridicule ne tue pas ni pour Leterme qui fuit ses responsabilités de chef d'orchestre de le réforme des institutions et de BHV il mérite la médaille d'or et son ministre des Affaires étrangères il ferait mieux de critiquer La Chine que le Congo pour non respect des Droits de l 'Homme
que les flamands ne respectent pas eux même vis à vis des francophones que ce soit à Overijsse ou à Zaventhem!!!et dire que cet autre ridicule personnage de Bart Dewever ose attaquer le journal Le Soir pour racisme qu 'il se regarde dans le miroir!!!

Écrit par : vayhair | 26/06/2008

Félicitations!
Excellent édito!

Ce type est au pouvoir depuis un an (ok, presque même s'il y aeu des intérims etc, il a toujours revendiqué être au pouvoir, qu'il assume!)...
Pas un projet de loi...

Ce type est au pouvoir depuis un an...
On est toujours en campagne électorale

Ce type est au pouvoir depuis un an...
Jamais les communautés du pays ne se sont autant déchirées

N'a-t-il vraiment rien à faire que pour quitter le pays qui part à vaut l'eau?

Et monsieur se fait inviter dans le pays le plus démocratique du monde... mais en privé... sera-t-il dans les tribunes officielles?
Osera-t-il refuser de serrer la main des dignitaires du PC? Mais leur imposera-t-il aussi un examen linguistique?

Le Congo sera-t-il présent dans les tribunes? Ira-t-il les saluer?
Honte ... honte...

Merci monsieur Konnen de pouvoir vous lire et me laisser une fierté d'être belge...

Écrit par : Chaos Theory | 26/06/2008

Le prochain premier ministre sera probablement un francophone. Il n'y aura plus d'homme politique Flamand qui veut se brûler au niveau fédéral, vu l'impossibilité de conclure des accords au niveau fédéral. Il me semble bien probable que les partis flamands enverront seulement des personnes avec peu de poids, qui suivront les directives du gouvernement Flamand. Ce serait en tout cas une évolution logique.

Écrit par : K. Lemmens | 26/06/2008

N'était-ce point là une nouvelle surprise... machiavélique ?

http://pourquoipas.blogs.lalibre.be/archive/2008/06/16/du-sphynx-a-machiavel.html

http://pourquoipas.blogs.lalibre.be/archive/2008/05/13/quand-le-napoleon-des-flandres-contemple-le-sphynx.html

Vous voyez, Philippe Moureau a raison...

http://pourquoipas.blogs.lalibre.be/archive/2008/06/18/l-etat-flamand-s-est-construit-sous-nos-yeux.html

La politique étrangère fédérale restera instrumentalisée par la Flandre.
Le Prince pour le décorum et les francophones, le premier ministre pour les visites privées commerciales flamandes.

Pour rappel, Machiavel est l'auteur d'un best-seller : "Le Prince"...

Écrit par : PourquoiPas | 26/06/2008

vous trouverez le texte du "Le Prince" de Machiavel à l'adresse

http://classiques.uqac.ca/classiques/machiavel_nicolas/le_prince/le_prince.pdf

Lecture intéressante... où il est aussi question des minorités et de la manipulation de ceux qu'on ne peut (con)vaincre...

Écrit par : Le Professeur | 26/06/2008

Actuellement, la Flandre est encore prête à sauver le budget fédéral. La Flandre peut par exemple reprendre du niveau fédéral des compétences sans le financement. Cela pourrait soulager le budget de l'état fédéral, qui aurait plus d'argent pour mieux faire les tâches essentielles, comme le paiement des pensions. Les compétences qui peuvent être effectuées au niveau régional devraient être payées par les régions. Apparemment, les francophones disent encore une fois NON, sans doute parce qu'ils trouvent qu'ils n'ont pas assez d'argent pour reprendre des compétences sans le financement. En fait, ils veulent donc bien renforcer le niveau fédéral, mais c'est encore une fois la Flandre qui devrait payer. Il est clair qu'avec ce manque d'engagement fédéral des partis francophones, la Flandre n'aura plus envie de faire un effort pour supporter le budget fédéral. Si les francophones veulent sauver l'état fédéral, ils devront faire leur parti de l'effort.

Écrit par : K. Lemmens | 30/06/2008

La question 'est plus de savoir si la flandre veut sauver les apparences et la coquilles belgique pour conserver la valeur de la marque Bruxelles et Belgique...

La question est de savoir si nous, francophone, acceptons de laisser la flandre sauver la face... je crains que la réponse ne soit non et que l'on vous force à aller au bout de votre logique: la séparation du pays.

C'est écrit depuis un an dans les astres. On a fait une sorte de gouvernement d'union nationale. Ne croyez pas qu'ils n'ont rien fait... ils sont en train de partager le pays...

Écrit par : Chaos Theory | 30/06/2008

Les commentaires sont fermés.