Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

18/06/2008

Le cri du 18 juin

EDITORIAL

Ciel Radio

par Michel Konen

 

 

On a les appels du 18 juin qu’on peut ! Celui lancé ce jour en Belgique ne l’est pas par un homme politique qui prendrait soudainement de la hauteur et ferait vibrer les foules en exprimant une vision de l’avenir pour le pays. D’ailleurs, ce n’est pas d’un appel mais d’un cri qu’il faut parler, lancé par des centaines, des milliers de moteurs rugissants. Un cri de rage lancé par des agriculteurs, des routiers, des taxis à un gouvernement qui paraît plus que jamais désemparé. Un cri qui vient après d’autres manifestations organisées tout au long de la semaine dernière. Un cri que Leterme Ier devra bien finir par écouter.

 

« Les problèmes qui intéressent les gens », comme aiment à dire nos hommes politiques, doivent aujourd’hui s’exprimer dans la rue tant le sentiment de n’être pas entendus devient fort chez le citoyen. L’impression que ce gouvernement se trompe de priorité se fait chaque jour plus vif. Le dossier institutionnel qui mobilise toutes les énergies de ceux qui nous gouvernent laisse les foules indifférentes.

 

La détérioration du pouvoir d’achat, à propos duquel le gouvernement reste étrangement passif, par contre, tourne au vinaigre. Les belges attendent de ce gouvernement qu’il prenne les problèmes à bras le corps. Avec détermination et sans démagogie. Chacun sait que ce n’est pas Leterme qui pourra empêcher la hausse du prix du baril. Mais chacun est en droit d’exiger de ce gouvernement qu’il prenne ses responsabilités et mette en œuvre  des mesures ciblées, réalistes pour, par exemple, freiner ce cancer économique qu’est l’inflation. Un domaine où la Belgique se classe championne d’Europe. On voudrait d’autres trophées.

 

De plus en plus, ce gouvernement apparaît comme un accident, comme une aberration de la génétique politique. Cela fait plus d’un an que cela dure. Cela suffit !

 

 

Commentaires

Si bien sûr ce gouvernement est une aberration, il a cependant peu de portée sur la crise économique qui commence (commence) à se manifester.

Les problèmes d'inflation sont liés à la crise conjoncturelle (structurelle?) du système économique mondial. Des mesures réalistes demandent d'avoir un minimum de perspective, ce que nul n'est en mesure de faire aujourd'hui.

Aussi, je suis stupéfait qu'aucun journal ne fasse le lien avec les émeutes de la faim dans d'autres pays, à la paralysie des ports en Espagne, aux manifestations en France... La liste est longue, et ramener un problème si profond, qui témoigne d'une tendance lourde, à un problème belgo-belge est très réducteur.

Écrit par : Mathieu Detaille | 18/06/2008

Les commentaires sont fermés.