Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

03/06/2008

Yves Saint Laurent, une idée de liberté

EDITORIAL

Ciel Radio

par Michel Konen

 

 

D’elle on retiendra la petite robe noire. De lui le smoking noir. Coco Chanel et Yves Saint Laurent sont sans doute les deux figures emblématiques de la mode du 20ème siècle.

 

Elle avait libéré la femme du corset. Saint Laurent en l’habillant avec des vêtements d’homme allait marquer l’avènement de la femme active, concurrente de l’homme dans la société. Il a quitté la simple esthétique pour envahir le territoire social.

 

Sans doute, les vêtements qu’il créait, même en prêt-à-porter, n’étaient pas à la portée de toutes les bourses. Mais l’image que Saint Laurent donnait de la femme  à travers ses créations aura durablement marqué son époque : il a contribué, à sa manière, à faire entrer la femme dans le monde de la vie des entreprises. Le pantalon, le costume, la saharienne, bref, toute la panoplie masculine, Yves Saint Lurent les a mis au service de la libération de la femme.

 

Taciturne, solitaire, angoissé Yves Saint Laurent a eu des audaces qui ont choqué son époque : vestes de cuir ou col roulés, pour ne prendre que deux vêtements devenus banals aujourd’hui. Surtout il fut le tout premier, en 1962, a employer des mannequins noirs sur les podiums. En 1971, cet homosexuel assumé, choquait une fois de plus en posant nu pour le lancement de son parfum Homme.

 

Dans l’univers de futilité de la mode, Yves Saint Laurent est un des rares créateurs à avoir poursuivi avec obstination à travers son œuvre une certaine idée de la liberté.

 

 

Les commentaires sont fermés.