Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

22/05/2008

Heureux qui, comme Ulysse, ...

EDITORIAL

Ciel Radio

par Michel Konen

 

 

Il faudra qu’il nous explique comment il fait : jamais là où on l’attend, toujours attendu là où il devrait être. Yves Leterme est très désarçonnant.

 

L’a-t-il clamé lui-même qu’il était grand temps de s’occuper, enfin, de ce qui « intéresse les gens ». L’heure avait sonné au parlement pour parler famille, pouvoir d’achat, pensions, emploi, pauvreté, coût de l’énergie, inflation, etc. - la liste est longue – dans le cadre de ce budget que le pays attend depuis presque un an. Le premier ministre avait jugé plus utile de poursuivre son tour d’Europe et, après la France, l’Allemagne, les Pays-Bas, le Luxembourg, il avait choisi d’exposer aux Slovènes sa fameuse méthode de gouvernement qui intrigue tant nos voisins européens. Les priorités du Premier ministre paraissent désormais claires : il veut rapidement se faire connaître de ses 27 collègues européens.

 

Il faut donc s’attendre à de nombreuses absences de sa part dans les prochaines semaines : il lui reste une vingtaine de pays membres à visiter. Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage. Et Joachim du Bellay, poète français du 16ème siècle, ajoutait : Et puis est retourné, plein d'usage et raison. Reste à Yves Leterme à mettre en œuvre ce deuxième vers…

 

Et, pendant ce temps les parlementaires peuvent toujours papoter gentiment entre eux. Cela ne changera pas grand-chose : Yves Leterme a peu de à leur dire. Et, de toute façon, comme l’a si bien illustré le vote sur Bruxelles-Hal-Vilvorde, qu’il soit là ou pas n’empêche pas le Parlement d’aller de l’avant comme bon lui semble.

 

Si l’on en croit ses collègues ministres Yves Leterme reste muet lors des conseils de gouvernement : il écoute et prend des notes. Il applique avec beaucoup d’application SA méthode : attendre avec persévérance.

 

Yves Leterme est comme un sprinter sur piste : il pratique le sur-place. Il reste immobile. Peut-être cherche-t-il à surprendre ses adversaires ? Pour ceux qui le regarde la question est : sait-il seulement qu’il est sur la piste ?

 

 

08:07 Publié dans Belgique | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : Politique, Leterme, budget

Commentaires

Leterme parcourt l'Europe pour faire sa promo et celle de la Flandre. Sinon, quel intérêt face au marasme belge ?

Écrit par : François Collette | 22/05/2008

Rien compris le monsieur.
Yves prépare la fin du pays, de sourceS BIEN informées comme le sont celles des journalistes (enfin peut-être pas des Wallons cela peut se comprendre) partout ou il va il négocie des projets contrats et accords politiques au niveau Européen ayant un intérêt réciproque à la fois pour la Flandre et le pays concerné JAMAIS pour la Belgique dans son ensemble ou pour la Wallonie.
Les Wallons se sont réveillés (enfin certain), voici à peine un an, les flamands préparent cela depuis des décennies, autant dire qu'ils ont des longueurs d'avance. La probabilité que nous soyons perdant dans ce jeux de dupe est quasi de 100%. Essayez de les contrer et vous verrez.
Seule solution, espérer que les média osent plus que ne peuvent le faire les politiques.
Ah, il a évidement tout intérêt à ce que le fédéral se porte mal, alors démontrer que le budget est bon, vous savez...

Écrit par : loulou | 22/05/2008

Les commentaires sont fermés.