Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

19/05/2008

SNCB : une nouvelle fois...

EDITORIAL

Ciel Radio

par Michel KONEN 

Demain, donc, il faut s’attendre à une gigantesque pagaille sur le rail et, par conséquent, sur les routes. Une nouvelle fois les syndicats cheminots utilisent l’arme ultime de la grève. Une nouvelle fois les usagers sont pris en otage. Une nouvelle fois certains réclament la mise en place d’un service minimum. Une nouvelle fois d’autres estiment qu’il est impossible de mettre ce service minimum en place.

 

Une nouvelle fois, la Belgique tourne en rond. Nouveau signe de cette incapacité de décider qui est la règle dans notre pays. Nouveau signe, aussi, de la coupure entre le monde du travail et les dirigeants des entreprises. Comme d’autres dirigeants de grandes entreprises, le patron de la S NC B s’estime sous-payé et réclame une augmentation – qui vient de lui être refusée - et, parallèlement, les cheminots réclament eux des hausses salariales pour remettre leur pouvoir d’achat à niveau – que le patron de la S NC B n’est pas prêt à leur accorder. Dialogue de sourd et prétentions hors de propos de part et d’autre.

 

La bonne santé financière de la S NC B n’est qu’apparente. L’Etat intervient toujours pour des montants considérables afin d’équilibrer les comptes. A l’heure ou l’on parle de privatisation et de mise en concurrence du trafic voyageur, le rail belge a encore de sérieux efforts à fournir pour rencontrer l’efficacité qui devrait être la sienne.

 

Cette grève tombe de surcroît à un mauvais moment : peu à peu le rail à réussi, le prix du carburant étant ce qu’il est, à convaincre une nouvelle clientèle. Cette prise d’otage des usagers ne peut qu’inciter ceux-ci à la méfiance.

 

Le dialogue social à la S NC B paraît déconnecté de la réalité. Il est temps de revenir les pieds sur terre.

 

Les commentaires sont fermés.