Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

06/05/2008

BHV, les chimères communautaires

EDITORIAL

Ciel Radio

par Michel KONEN

 

Yves Leterme finira bien par se poser la question : mais que s’est-il donc passé pour qu’il ne pèse soudain plus rien au sein de sa propre famille politique ? Hier soir encore le scénario proposé pour sortir de la crise a été rejeté sans état d’âme par le CD&V-NV-A. De quoi s’agissait-il ? De peu de choses en vérité : une déclaration du Premier ministre à la Chambre affirmant que le gouvernement cherchait une solution négociée à ce maudit dossier de BHV et, en compensation, les francophones actionnaient la procédure en conflit d’intérêt. Après les séances de musculation linguistique de ces derniers jours ce n’était pas vraiment une sortie de crise flamboyante, tout le monde avait l’air un peu bête mais, bon, l’animal politique made in Belgium survit parfaitement à ces tours de foire.

 

Mais non, rien à faire, Le CD&V-NV-A a renvoyé Leterme dans le coin. C’est qu’ils ont vraiment envie de presser le bouton vert de leur banc de parlementaire, les démocrates chrétiens flamands ! Tout en affirmant, comme de bien entendu, qu’ils sont pour une solution négociée du dossier.

 

Désormais, le CD&V-NV-A se retrouve seul aux côtés des extrémistes ultranationalistes pour imposer BHV à l’agenda de la Chambre. Open VLD et SP.A sont d’accord, pour leur part, d’attendre. A condition que le parti du Premier ministre renonce à inscrire ce point à l’ordre du jour. Ce qu’il refuse ! Comprenne qui pourra !

 

Le CD&V, cornaqué par son allié de la NV-A, veut une victoire symbolique à l’approche des élections régionales et européennes de 2009. Quel qu’en soit le prix. Au mépris de l’intérêt du pays et de ses citoyens !

 

Le CD&V est bien le digne héritier du CVP : c’est avec délectation qu’il sacrifie ses leaders sur l’autel des chimères communautaires.

 

 

Commentaires

Il semblerait bien qu'à présent les mots

"démocrate"
"Chrétien"
et "flamand" soient devenus antinomyques...

Le paradoxe, c'est que si la NVA a pris le pouvoir au CD&V, c'est grâce à Yves Leterme...
Comme quoi, il faut toujours bien choisir ses amis.

A moins que... comme je l'ai soupçonné par le passé, Yves Leterme ne soit en réalité le cheval de troie de la NVA au CD&V.
Ce qui expliquerait son insistance à former le cartel, la disparition du président du CD&V de la scène médiatique pendant les dernières négociation au profit de l'omniprésence de Bart De Wever,la paralysie et l'absence totale d'initiative de monsieur 800.000 voix en matière fédérale...
Il attendrait ainsi la chute d'un fruit fédéral qu'il aurait lui-même rendu blet...
La démonstration de l'incapacité du fonctionnement du niveau fédéral serait une bonne excuse pour mettre en application les résolutions du parlement flamand de 1999 qui semblent être la Bible de la classe politique flamande actuelle...

2009, c'est demain...

Écrit par : PourquoiPas | 06/05/2008

Quelques réflexions

Dans le monde, il y a beaucoup de pays où des minorités vivent ensemble avec une majorités. Beaucoup de ces minorités (Basques, Cataloniens, Corsicains, Ecossais….) doivent se battre contre la majorité pour plus d'autonomie afin de mieux protéger leur culture contre la culture de la majorité. Mais dans Absurdistan (la Belgique, donc), c'est le monde inverse. Ici, c'est la majorité qui doit se battre contre la minorité pour plus d'autonomie et la protection culturelle, et la minorité refuse.
Si la minorité refuse plus d'autonomie, c'est parce qu'elle sait très bien qu'en Belgique, c'est la minorité qui profite de la majorité. Voici la démocratie Belge.

Pour les Flamands, il est impossible d'abondonner le principe de la territorialité, parce que ça signifie l'annexation et le rétrécissement continue du territoire Flamand. N'importe quel peuple qui se respecte ne peut jamais accepter cela. Si les francophones refusent de comprendre ceci, ça signifie la fin de la Belgique, et de tous les profits que les francophones en tirent. Pour la Flandre, il y aura probablement plus d'avantages que de désavantages. Chaque famille Flamande pourra économiser 1500 euro par an, et le blocage de la démocratie par des minorités auto-déclarés sera terminé.

Écrit par : K. Lemmens | 06/05/2008

Pour ceux que le transferts intéressent - et plus particulièrement leur évolution en fonction des variations démographiques, la FEB-VOB avait tenté de les analyseer il y a quelques années :

http://www.vbo-feb.be/index.html?file=131

j'avais tenté d'en tirer quelques conclusions -bien différentes de celles de notre blognimateur Lemmens-, vous les retrouverez au post du 24-10-2007 en voici le résumé :

• Le transfert financier de la Flandre vers la Wallonie s'élève aujourd'hui à 3 ou 3,5 mld EUR et non à 5 mld EUR ou même 10 mld EUR comme certains milieux politiques flamands le prétendent, le vieillissement de la population flamande conduit inexorablement, toute chose restant égale par ailleurs à une annulation spontanée des transferts.

• Le transfert financier actuel de la Flandre vers la Wallonie n'est pas excessif en comparaison avec le niveau des transferts qui existent dans d'autres états fédéraux.

• Le transfert financier de la Flandre vers la Wallonie diminuera fortement au cours des prochaines années en raison du vieillissement plus marqué de la population flamande qui entraînera une augmentation plus importante des dépenses de pension et des dépenses de soins de santé et une diminution du nombre de personnes qui contribuent au financement des autorités fédérales.

• Il n'en reste pas moins qu'il faut veiller à ce que les dépenses de sécurité sociale présentent la même efficacité dans toutes les régions, provinces et communes. Cela garantit non seulement la justification objective des transferts régionaux, mais aussi principalement l'absence de tout gaspillage des fonds publics dans chaque région, province ou commune.


J'ajouterai aujourd'hui que si le plan Marshall (le vrai...) a réussi (et dans le cas de la Belgique 75% des subsides Marshall sont allés en Flandre...) c'est grâce à un retour sur investissement particulièrement intéressant pour les américains. En donnant de l'argent à l'Europe, ils créaient des clients potentiels. Le premier client de la Flandre étant la Wallonie, on ne voit pas bien l'intérêt économique de la Flandre à appauvrir la Wallonie et à rendre ses clients insolvables...

Sans compter qu'appauvrir la Wallonie, c'est risquer de voir apparaitre un différentiel de salaire défavorable à la flandre... et donc des délocalisations Flandre->Wallonie

Les transferts, dans l'Etat actuel des choses devraient être perçus non comme un appauvrissement flamand, mais comme un INVESTISSEMENT flamand...

Écrit par : PourquoiPas | 06/05/2008

Ne sous estimons pas l'intelligence de Leterme, souvent je me suis posé la question de "Mais pourquoi fait-il tant de bourdes?".En fait : Leterme fait des bourdes principallement depuis sa victoire aux élections (le jours même), ensuite si vous regardez bien, ses bourdes sont quasiment toutes uniquement perceptible pour des personnes de culture francophone, enfin toutes ces bourdes ont développé une haine de ce ministre vis à vis des francophones (et par simplification aussi vis à vis de la Flandre en général), comme jamais dans l'histoire de notre pays. Durant ce temps les flamands avançaient sur toutes sortes de démarche "droit devant" : écoles, BHV, bourgemestres... Bref en se fichant à 100% "de la minorité". Leterme à tout fait pour gagner du temps et j'en passe.

J'en suis venu à la conclusion suivante :
Leterme est très malin, il est bien un cheval de Troie, il a réussit en moins d'un an à bousiller un pays de cocagne, c'était sont vrai but (comment expliquer autrement le Cartel avec Nva dont les affiches étaient hyperexplicites?). Prenons du recul (mis à part un premier choc avec bye bye Belgium) , l'an passé à cette date rare étaient les Francophones près à scinder le pays. Par hasard en quelques mois, c'est totalement l'inverse !!! Leterme est machiavélique, il a utilisé un croisement de la méthode Colombo et cheval de troie !!! Son but me semble limpide : après avoir créé le désordre, démontrer l'incapaciter d'aller plus loin de cet état Belgique, mettre en place sa rupture et après avoir été le dernier premier de Belgique (dans tout les sens du terme), il sera le premier premier du pays Flandre !!! 2009 s'approche, observons bien la suite...

Écrit par : Politicus | 06/05/2008

Les commentaires sont fermés.