Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

28/03/2008

Islam

EDITORIAL

Ciel Radio

par Michel Konen

 

 

Il l’a donc fait. Le député néerlandais d’extrème-droite Geert Wilders est passé à l’acte. Il a mis en ligne, sur Internet, son film anti-islam : Fitna, ce qui, en arabe signifie, discorde au sein de l’islam.

 

Le film montre notamment des images violentes de victimes d’attentats terroristes entrecoupées de versets du Coran. Wilders prétend ainsi démontrer que le Coran est un livre fasciste, comparable au Mein Kampf d’Adolf Hitler. Un livre qu’il convient purement et simplement d’interdire aux Pays-Bas.

 

Le gouvernement néerlandais a tenté en vain de persuader Geert Wilders de renoncer à son projet. Rien n’y a fait. Dès hier soir, les associations musulmanes appelaient leurs fidèles à rester calmes et à ne répondre pas à la provocation. Le gouvernement de La Haye craint des violences en Hollande même ainsi que des agressions à l’encontre de ses ressortissants à l’étranger. Des pays musulmans ont d’ores déjà menacé les Pays-Bas de  mesures de rétorsion économiques. On se dirige donc tout droit vers une crise semblable à celle qui a agité les foules musulmanes lors de la publication des caricatures de Mahomet au Danemark.

 

Il faut le rappeler : rien, dans un régime démocratique, où il y a séparation entre l’Etat et les religions, où règne les libertés d’opinion et de presse, ne peut empêcher la réalisation et la diffusion d’un tel film. C’est par le débat pacifique qu’il convient donc de démonter le discours haineux de ce député de la droite fasciste. L’Islam, pas plus que les autres religion ne dispose d’un statut spécial qui le mettrait à l’abri de la critique, fut-elle outrancière, ou de la caricature.

 

L’entreprise de ce député n’en reste pas moins condamnable : elle attise la haine et ne propose aucune solution. Le brûlot produit par ce député pourrait s’appliquer à d’autres religions, à commencer par la Bible au nom de laquelle des massacres ont été commis par le passé.

 

Que l’interprétation littérale de certains passages du Coran par les musulmans les plus radicaux pose problème, nul ne le niera. Des événements sanglants ou des discours haineux tels ceux du chef de l’état iranien le démontrent chaque jour.

 

Il appartient aux responsables musulmans d’Europe et du monde de démontrer par leur attitude que ce député est dans l’erreur et que l’islam, comme les autres religions, est aussi un appel à l’amour du prochain et à l’harmonie entre les hommes.

 

 

Commentaires

Ca fait un peu penser aux fous qu'on enferme et qui hurlent qu'ils ne sont pas fous...

Ici, les musulmans "hurlent" qu'ils ne sont pas terroristes et terrorisent tous ceux qui oseraient prétendre le contraire!

Démonstration par l'absurde?!?

Signé Sk1ppy!;-)

P.S.: Notons qu'ils sont déjà prêt à boycotter tout un pays pour un film que forcément ils n'ont pas encore vu!

Écrit par : Sk1ppy | 28/03/2008

En réponse au commentaire de Sk1ppy:

Il faut arrêter de croire à ce type de raisonnement.
99 % des musulmans ont autre chose à faire que de boycotter ou de polémiquer sur des critiques, un film, ou des caricatures.

Il vous suffit de poser la question aux centaines de millions de touristes occidentaux qui visitent chaque année les pays arabo-musulmans, ils sont bien reçus sans polémique, ni critiques...

Il s'agit purement de questions politico-economiques entre une poignée de personne qui ont des intêrets similaires : notoriété, argent, pouvoir.

Cordialement

Mohamed

Écrit par : Mohamed | 02/04/2008

Je vous croit Mohamed, et je sais qu'il ne faut surtout pas mettre tout le monde dans le même panier.

C'est d'ailleurs précisément ce que je reproche aux extrémistes musulmans qui pour 1 fou néérlandais décident de rejeter tout ce qui est néérlandais!! (Notez, j'ai bien dit "extrémistes musulmans" et pas TOUS les musulmans...)

Cela dit, ce serait bien si les 99% de musulmans qui accueillent les touristes occidentaux (et leur argent) les bras ouverts parvenaient à se faire entendre un peu plus que le 1% d'extrémistes qui s'agitent devant les caméras du monde entier et propagent ainsi la peur et font tout pour renforcer le "raisonnement" que vous dénoncez...

Et puis, malheureusement l'exemple vient aussi d'en haut avec certains dirigeants qui lancent des appels au boycott... Comment ces dirigeant qui selon vous pensent comme 1% des musulmans ont-ils pu arriver au pouvoir avec des idées qui déplaisent à 99% des autres musulmans ?!?...

Signé Sk1ppy! ;-)

Écrit par : Sk1ppy | 02/04/2008

Je fais le même rapprochement entre intégristes qu'ils soient flamands, catho ou musulman:

Car, si, parait-il, la grand majorité des musulmans sont ouverts, accueillant, non -djihadiste, etc… il s’agit de la majorité…silencieuse.
Qui entend-on toujours? La minorité belliqueuse et hurlante qui se fait entendre à coup de bombes, de kalachnikov et autre discours intégristes enflammés relayés (et amplifiés?) par nos médias.

Qu’entend-on et que lit-on dans les journaux?
En Flandre on relaie les déclaration tonitruantes de monsieur Maingain, en Wallonie celle de Monsieur De Wever…
Parce qu’au final, parait-il toujours, on n’a pas de bol…
On ne se comprend pas parce qu’une (ou deux) minorités hurlent sans arrêt à l’oppression.

Manque de chance quand même, ces deux minorités sont justement des hommes politiques ou des dignitaires religieux! Et ce sont encore eux qui font les lois, les fatwahs, les révisions de la constitution etc. Allons donc, on n’a vraiment pas de chance.
Comment sont ils arrivé là s'ils sont la minorité...

Qui doit-on croire? Notre voisin flamand qui nous dit que le séparatisme c’est un fantasme de politicien ou les lois et décrets votés à qui mieux mieux? Ou les demandes incessantes de révision de nos institutions?
Ce double discours, francophone ou flamand, est lassant et peu compatible avec de la démocratie. Soit le peuple ne veut pas le séparatisme et alors on vit le plus grand déficit démocratique de notre histoire, soit les politiques en place on bien été élu pour leur programme séparatiste et il faudrait nous le dire clairement.

Les média du chaud et du froid, ça ne me laisse pas de glace, ça commence à me perturber… j’ai vécu 20 ans en Flandre (si si, dans une des ces communes “waar vlamingen thuis zijn”), 8 ans à Bruxelles (Schaerbeek et bas de St Josse), et là, je vis en Wallonie depuis quelques années. Je suis quadrilingue et ne me suis jamais senti rejeté ni à Bruxelles, ni en Flandre… suis je une exception?

Alors, honnêtement, que dois je croire, qui dois je croire: les médias? les politiciens? cet espèce d'énorme fantasme qui voudrait qu'on soit les ennemis les uns des autres? Ou alors mon voisin Turc de St Josse, mon voisin Marocain de Schaerbeek, les Flamands que j'ai croisé?

J'ai la désagréable impression, de plus en plus, que nous sommes manipulés par une bande de fantasmeurs qui se disent qu'ils règneront mieux en divisant.

Écrit par : Chaos Theory | 02/04/2008

Les commentaires sont fermés.