Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

24/01/2008

Le climat, combat mobilisateur

EDITORIAL

Ciel Radio

par Michel KONEN

 

 

Trois Euros par semaine et par personne, voilà l’effort demandé à chaque européen d’ici 2020 pour lutter contre le réchauffement climatique. Hier l’Europe s’est engagée à réduire ses émissions de CO2 de 20 p.c.. C’est moins bien que ce qu’espérait les nobelisés du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat. Mais l’objectif reste ambitieux et, sans doute, plus réaliste. Il faudra déjà beaucoup d’effort pour l’atteindre.

 

La Belgique, en particulier, qui a vainement tenté d’affaiblir les efforts à consentir, devra prendre le taureau par les cornes pour réduire sa dépendance aux combustibles fossiles et nucléaires. Jusqu’ici, notre pays ne s’est pas distingué par ses performances environnementales. Il se situe à la 57ème place, sur 149 pays. On voit le chemin qui reste à parcourir. Et voilà qui explique les inquiétudes des industriels belges qui estiment que les objectifs fixés sont irréalisables.

 

Il faudra donc que notre pays retrousses ses manches et aborde ce challenge de manière positive et volontaire. L’Europe montre sa volonté de laisser aux générations futures une planète propre. La Commission veut faire partager sa conviction que la lutte pour l’environnement est aussi un réservoir d’espérance : la lutte pour l’environnement peut aussi créer la croissance, être un nouveau gisement d’emploi et de bien-être. L’Europe, et en son sein la Belgique, se doivent, pour conserver leur crédibilité, de réaliser, voire faire mieux, que les objectifs assignés. Les européens se cherchaient un combat commun pour sortir de la morosité et remobiliser les citoyens : ils viennent peut-être bien de le trouver.

 

 

Commentaires

Cher Michel,

Concernant ce pan que j'appelle 3 x 20 (20% e moins, 20% en plus pour 2020) et pour ne pas prendre trois pages de votre blogs, je vous renvoie vers mon blog http://moving-society.blogspot.com/

Mon avis personnel est qu'jourdh'ui, face à la reconversion qui nous attends, l'Europe est dans la situation de la Wallonie dans les années 60.
Si je suis d'accord avec les objectifs européens, je crains que les moyens proposés ne soient pas les bons.

Aujourd'hui, il ne faut pas tant punir, faire payer ou subsidier à l'exportation que penser "Recherche et Développement", "formation", "reconversation". C'est la seule voie. Les politiques de quotas, d'achats et de subsides ne feront que mener l'Europe dans la même impasse que la Wallonie et ne résoudra en rien le problème du climat.

C'est un avis personnel, plus de détail en ligne.

Écrit par : Serge Van Belle | 24/01/2008

Les commentaires sont fermés.