Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

22/01/2008

Notre "bonne vieille" Belgique...

EDITORIAL

Ciel Radio

Par Michel KONEN

 

 

En quatre jours nous voici presque revenus en terrain connu. Les partis qui composent l’actuelle majorité, fut-elle intérimaire, retrouvent peu à peu leurs balises traditionnelles.

 

Elio Di Rupo s’en prend aux entreprises qui gagnent, selon lui, trop d’argent et qu’il convient donc de taxer avec allégresse pour remplir les caisses de l’Etat.

 

Didier Reynders retrouve du coup sa formule favorite : «  la gauche archaïque reste adepte de la rage taxatoire ».

 

L’arrestation des suspects du meurtre de Kitty relance le débat gauche-droite de la libération conditionnelle et donc entre ceux qui veulent des peines incompressibles et ceux qui se veulent plus coulants.

 

Et puis il y a le cas Lizin. On n’en est pas encore au climat créé par les affaires de Charleroi, mais on s’en rapproche. Jusqu’à présent seule Mme Sans-Gêne  abreuvait ses adversaires politiques d’injures – sale pute, punaise, nazie, conne, j’en passe et ses meilleures. Mais, comme disent les enfants, c’est celle qui le dit qui l’est. Le Mr, allié du PS à Huy,  restait étrangement muet : il vient de sortir de sa réserve pour réclamer, à tout le moins, un changement de comportement de la part d’Anne-Marie Lizin.

 

Encore un effort, et le citoyen sera à nouveau dans le bain : si les choses traînent encore côté réformes institutionnelles on sent bien que notre vieille bonne Belgique revient à grand pas.

 

En attendant, la crise boursière qui a éclaté ce week-end vient de rappeler que le monde n’attendra pas que le pays se dote d’un gouvernement normal pour poursuivre sa marche.

 

Elle sonne comme une alerte !

 

 

Commentaires

Remarquons quand même que, si les caisses de l'état sont vides... et je me permets de dire que c'est une constante dans ce pays au final, donc si les caisses sont vides, ce n'est pas uniquement par les réductions d'impôts... C'est aussi par l'utilisation qui est faite des fonds à disposition...

Si je me souviens bien la théories du PS, la seule façon de faire du social, c'est en distribuant les fonds... bref, c'ets en distribuant qu'on a vidé les caisses. En effet, réduire l'impôt ne vide pas la caisse, l'impôt continue à remplir la caisse mais moins vite et moins fort.

Tant qu'à tenir des raisonnements simplistes, je remercierai le présidents au noeud papillon d'aller jusqu'au bout.

Dans la série malhonneteté intéllectuelle, monsieur Di Rupo oublie peut être un petit peu vite que ... il était au gouvernement quand ces réductions d'impôts et quand les réformes fiscales ont été votées.

Continuons sur la loyauté.. il est dans la majorité ou dans l'opposition là??? Faut savoir ce qu'on veut, s'il veut être au gouvernement, qu'il assume ces partenaires... bouh, c'est écoeurant là.

Tant que j'y suis dans ma râlerie... l'attitude du MR à Huy est en effet pour le moins étonnante... soit, ils en ont fait trop à Charleroi et auraient aussi du attendre le résultat de l'enquête... soit ils n'en font pas assez à Huy. Quelque soit le cas de figure, je trouve que cela manque singulièrement de cohérence...
Et dire qu'en 2009 va falloir revoter...

Écrit par : Serge Van Belle | 22/01/2008

Les commentaires sont fermés.