Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

07/01/2008

Sans filet

EDITORIAL

CIEL RADIO

Par Michel Konen

 

Il y avait donc urgence. Et donc, après six mois de tergiversations diverses, c’est sous le sapin que les belges ont découvert, dans l’emballage surprise, Verhofstadt III, premier gouvernement autodestructible du pays. Né avec le petit Jésus, il s’en ira avec les cloches de Pâques le 23 mars prochain. En principe !

 

Entre-temps, Didier Reynders est censé mettre au point un programme socioéconomique et Yves Leterme, futur Premier ministre tentera de mettre sur pied une réforme des institutions.

 

L’étrange équipage n’a pas encore quitté le port que l’on s’interroge déjà sur ses capacités à naviguer.

 

Prenons la maîtrise des coûts de l’énergie, par exemple. Avec un baril durablement installé dans la zone des 100 dollars, c’était l’urgence de l’urgence. Et ça l’est toujours. Il y aura sans doute un petit élargissement du fond mazout. Et c’est tout ! Un sparadrap sur une jambe coupée. Du coup, certains, Paul Magnette en tête, rêvent de mesures idéologiques que l’on croyait définitivement rangées dans les archives socialistes : le blocage des prix. Pas moins. Les discussions promettent d’être rugueuses entre socialistes et libéraux.

 

De toute manière, il n’y a pas d’argent, répète Guy Verhofstadt. Et c’est vrai que le budget 2007 se clôture sur un déficit, renouant avec les mauvaises habitudes des années ’90. Et l’exercice d’élaboration du budget 2008 sera périlleux. Au déficit structurel viennent s’ajouter les promesses de mise à niveau des allocations sociales ou encore la diminution de la pression fiscale.

 

Le décompte a commencé : il reste 76 jours pour trouver l’équilibre. Les jongleurs de la rue de la Loi travaillent sans filet.

 

 

Les commentaires sont fermés.