Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

19/12/2007

Il est né le Verhofstadt III

EDITORIAL

Ciel Radio

par Michel Konen

 

 

Le bon sens a triomphé. Sous la pression conjointe du CD&V/NV.A, du PS et de Guy Verhofstadt lui-même, Didier Reynders a fini par céder et a rangé ses exclusives dans le placard. Le CDH s’était mis en réserve à midi, il rentrait dans la coalition arménienne à minuit. Par la grande porte.

 

Verhofstadt III peut donc entrer en piste. Il aura fallu, pour en arriver là, que les acteurs politiques jouent une pièce aux allures de tragédie avec toute la panoplie des armes meurtrières propres à la politique. Pas de morts à l’arrivée mais des ego en miette. Des situations que Guy Verhofstadt adore, dans lesquelles il excelle. Mission réussie donc pour le grand bleu qui met en place une nouveauté dans le paysage politique : un gouvernement minimum de 14 ministres, avec deux vice-premiers seulement, une tripartite au sud et une orange bleue au nord : bref une arménienne.

 

Dès ce week-end ce gouvernement sera adoubé par le Parlement et c’est sous le sapin que nous aurons une équipe opérationnelle. Pour trois mois. Enfin, ça, on verra. Tant de choses peuvent se passer en 90 jours.

 

Dans l’immédiat, Verhofstadt III aura pour mission de s’occuper de tous ces dossiers urgents rester en jachère durant six mois. Avec, comme plat de résistance, le budget. Et aussi des prix de l’alimentation et de l’énergie qui s’emballent.

 

Parallèlement, Yves Leterme – qui n’aurait sans doute jamais imaginé se retrouver vice-premier ministre de Verhofstadt – tentera de mettre sur pied la réforme de l’état.

 

La messe est-elle dite ? Pas sûr. Il faudra voir quelles traces la partie qui vient de se jouer aura laissé. Il ne suffit pas d’un chant de Noël pour effacer les rancoeurs accumulées depuis tant de mois. Mais gare à celui qui jouera au pyromane. L’opinion publique ne pardonnera pas à l’incendiaire de faire passer ses ambitions partisanes avant l’intérêt général.

 

 

Les commentaires sont fermés.