Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

11/12/2007

Un sac de noeuds

CIEL RADIO

EDITORIAL

par Michel Konen

 

 

Même Guy Verhofstadt ne sait plus à quels saints se vouer. Tout paraissait devoir aller vite, pourtant, après l’échec de l’orange bleue. C’est raté. Pas question de faire un gouvernement des affaires urgentes avec les battus du 10 juin !

 

Le Roi, qui n’a plus tellement le choix dans les circonstances actuelles, a cependant confirmé son choix. Il demande à présent au Premier démissionnaire de l’informer sur les possibilités d’un gouvernement transitoire chargé et de lancer les négociations qui doivent aboutir à une réforme de l’état.

 

Et c’est la quadrature du cercle. Si les exclusives sont devenues rares, les positions en présence n’en sont pas moins inconciliables. La manière de dire non est devenues plus subtile : exemple grossier, les socialistes flamands disent oui si ce gouvernement à un programme de gauche. Ce qui veut dire non. Ou le MR ouvert désormais à toute forme de coalition, qui ne dit pas non à un gouvernement d’union nationale à condition que cette formule soit appliquée dans les deux communautés. Ce qui est une manière de refuser la formule puisque le SP.A ne veut pas monter dans un gouvernement. D’ailleurs Didier Reynders veut avant tout parler contenu. Mais avec qui ? Sachant que les accords socioéconomiques conclu sous l’orange bleue seront rendus caducs par l’arrivée de nouveaux partenaires.

 

A cela, il faut ajouter les dissensions personnelles entre les différents acteurs. Il faudra donc encore du temps pour que les esprits se calment, que les rancunes s’estompent.

 

Le cabinet de Guy Verhofstadt prend des allures de cabinet de psychanalyste.

 

Cerise sur le gâteau, le gouvernement transitoire ou intérimaire ou provisoire pourrait bien être du provisoire qui dure, autre spécialité de notre pays. Il faut donc qu’il ait déjà la couleur d’un vrai gouvernement, avec les partenaires définitifs de la réforme de l’état. Joli sac de nœuds mais difficile à démêler dans l’urgence.

 

 

Les commentaires sont fermés.