Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

04/12/2007

La botte secrète du Roi

EDITORIAL

Ciel Radio

par Michel Konen 

C’est la botte secrète du Roi. Le grand bleu, l’homme aux dents de la chance, Guy Verhofstadt revient dans la lumière le temps du mission qu’il espère express.

 

L’homme est brouillon mais créatif. Mais il n’a plus d’ambition personnelle : comme il le dit lui-même : non merci, j’ai déjà donné pendant plus de huit ans. Il a débuté sa carrière comme flamand très politiquement correct. Entendez très revendicatif sur le plan communautaire. Ses maroquins ministériels divers, et surtout ses deux mandats de Premier ministres l’ont transformé en homme d’Etat capable de se placer au-dessus de la mêlée. Il est sans doute, aujourd’hui celui qui est le mieux placé pour refroidir les esprits échauffés par six mois de guerre des tranchées.

 

Mais que l’on ne s’y trompe pas. Guy Verhofstadt a déjà fait son analyse de la situation. « Il ne sera pas possible, dit-il, de former un gouvernement stable sans une réforme de l’Etat profonde sérieuse et équilibrée ». Il ne la négociera pas lui-même cette réforme. Mais il va vérifier que chacun a bien compris qu’elle est incontournable et, si c’est le cas, créera les conditions qui permettront de relancer le débat.

 

Avec qui ? Mystère. Mais l’homme est pressé, on devrait rapidement connaître ses préférences : la poursuite de l’orange bleue ou une coalition  inédite.

 

Au passage l’homme en profitera pour obtenir des pouvoirs élargis pour répondre aux urgences nées de la longueur de la crise. Car il reste Premier ministre expédiant les affaires courantes

 

Belle revanche en tous cas pour le grand battu du dernier scrutin. Il remplace son ennemi numéro un en politique : Yves Leterme sorti sans gloire après six mois d’enlisement

Commentaires

Attention! Une botte secrète peut en cacher une autre!
Tony Van de Putte, formateur lundi?...Voir Agora, ici,
"De la bonne gestion des conflits (sociaux et autres)"
Diantre! La FEB fait monter tout le monde au créneau, ces temps-ci, c'est que ça devient sérieux quand même!
Avec les syndicats, vous y seriez déjà!

Écrit par : alphonse | 06/12/2007

Les commentaires sont fermés.