Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

15/11/2007

Un cadeau empoisonné

EDITORIAL

Ciel Radio

par Michel Konen

Cela va plus mal qu’hier mais, sans doute, bien mieux que demain. Pour vous souhaiter une bonne fête, Sire, le gouvernement flamand, par la voie du ministre de l’Intérieur flamand, vient de vous expédiez un cadeau. Empoisonné. Marino Keulen, alors que vous attendiez des gestes d’apaisement, a décidé de ne nommer, manière de diviser le front de la périphérie, qu’un seul des quatre bourgmestres des communes à facilités. Rien ne pressait, pourtant. Quoique ! Il est vrai que vous avez eu l’idée saugrenue de mettre en place une Commission pour le dialogue entre les Communautés. Certes le pari est osé. Alors, on n’est jamais trop prudent. Mieux vaut tuer dans l’œuf toutes chances de succès. Ce n’est pas vraiment à vous qu’en veut le gouvernement flamand. Non, c’est à la Belgique elle-même. Et, ma foi, puisque les francophones semblent prendre plaisir à prendre des grandes claques les mercredis, ça tombait bien. Après le passage en force sur Bruxelles-Hal-Vilvorde mercredi dernier, il y a tout juste 7 jours en Commission de l’Intérieur, la Flandre vient de remettre ça : une de ces baffes monumentales dont les francophones se souviendront longtemps. Tétanisés qu’ils étaient hier soir, les francophones. La claque qu’ils venaient de recevoir leur avait démis la mâchoire. Raison pour laquelle sans doute ils sont restés muets. Mais enfin, maintenant, ils ont bien compris ce qu’est la loi du plus fort. C’est du moins ce que doivent se dire les flamands les plus radicaux. Car ils appliquent une pédagogie de choc. Si, cette fois la leçon n’est pas passée c’est que les francophones souffrent d’insuffisance intellectuelles. Yves Leterme l’avait déjà remarqué quelques semaines avant les élections du 10 juin. Et s’il avait raison ? Si vraiment la Flandre voulait évaporer la Belgique ? S’y prendraient-ils autrement ? Allez bonne fête Sire. C’est aussi le jour du beaujolais nouveau !

 

Les commentaires sont fermés.