Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

13/11/2007

Le Roi prudent mais optimiste

Editorial

Ciel Radio

le 14.11.07

par Michel Konen

 

 

"Il ressort des audiences du Roi de ces derniers jours que - même s'il y a de nettes différences sur la méthode à suivre- il y a aussi une volonté largement partagée d'organiser un dialogue sur la poursuite de l'élaboration équilibrée de nos institutions et un renforcement de la cohésion entre communautés". Tel sont les termes exacts du communiqué diffusé mardi soir par le Palais. Le Roi donne une semaine aux réconciliateurs pour concrétiser le dialogue sur ces deux objectifs.

 

La lecture que fait le Souverain de la situation politique reste  donc une lecture optimiste. Pour Albert II, et chaque mot est important, « la volonté de dialogue » existe à la fois pour réformer de manière équilibrée nos institutions et pour renforcer la cohésion entre les communautés. Il faut donc supposer que les échanges de vue qui ont eu lieu lors des colloques singuliers que le Roi a eu avec ses interlocuteurs sont forts différents de ceux qui sont donnés à entendre aux citoyens par ces mêmes responsables politiques.

 

Le Roi constate toutefois qu’il y a de « nettes différences sur la méthode à suivre ». C’est en effet ce qui ressort de la guerre des tranchées que mènent depuis cinq jours les différents partis politiques, y compris ceux de l’opposition. Le Roi donne donc du temps aux Présidents des assemblées. Du temps pour que les esprits se calment. Du temps pour que les réconciliateurs restaurent la confiance entre les différents acteurs politiques. Du temps pour que chaque camp linguistique puisse préciser ses revendications.

 

La partie n’est pas gagnée. Mais peut-être les hommes politiques consultés ont-ils réellement confié au Roi, dans le secret des murs du palais royal, des choses qu’aujourd’hui, ils n’osent pas encore dire à leur opinion  publique. Pour l’heure, devant les caméras, le mot « compromis » semble toujours être un mot honteux.

 

 

Commentaires

Billet intégré dans la revue des blogs du www.lepolitiqueshow.be

Bien à vous.

Écrit par : Mateusz Kukulka | 14/11/2007

La monarchie montre sa faiblesse et son impuissance, donc son inutilité, puisque les partis du nord comme du sud se moquent de ce que dit le roi.

Écrit par : François Collette | 14/11/2007

Il parait qu ' il faut faire des éconnomies commençons par suprimer la monarchie maintenant que la preuve est faite que c 'est gens ne servent à rien à par ce montré en tenue de sortie de bain , pour venir faire trempète au chateau de papa , sacrès Laurent vas ,
il n 'en ratte pas une celui là !!! comme s 'il ne savait pas qu 'il allait être filmé ! il le fait exprèt ou allord il est le prince des C... !

Écrit par : loulou638 | 14/11/2007

Tout le monde sait qu'Armand De Decker n'est pas une pointure en politique et qu'il a son bâton de Maréchal au perchoir du Sénat. Ce qu'on savait moins mais que l'on sait maintenant c'est qu'il a des idées sur tout mais surtout des idées. Avec les conséquences que l'on sait : il a foutu le b. dans le marigot de l'Orange bleue et du Palais.

Écrit par : François Collette | 14/11/2007

Les commentaires sont fermés.