Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

12/11/2007

Un front francophone lézardé

EDITORIAL

LA LIBRE BELGIQUE 

Par Michel Konen


 

A crise exceptionnelle, mesures exceptionnelles ! Le Palais lui-même innove. Il nous avait déjà donné un explorateur. Voilà qu'il nous propose deux réconciliateurs. Mission : "Entamer un dialogue sur la poursuite de l'élaboration équilibrée de nos institutions et un renforcement de la cohésion entre les communautés."

Leterme, pendant ce temps-là, poursuit sa mission sur tout le reste. A ceci près que la négociation est à l'arrêt. On ne se parle plus au sein de l'orange bleue. Non seulement le formateur est en chômage technique, en quelque sorte, mais, en plus, au Nord comme au Sud, tout le monde le trouve nul.

Quand à la mission des réconciliateurs elle s'assimile à un exercice de voltigeur de haut vol. C'est que la mission qui leur a été confiée par le Roi fait l'objet d'interprétations radicalement différentes selon que l'on est flamand ou francophone.

Pour le MR et le CDH, c'est clair, Yves Leterme ne peut plus se mêler de questions communautaires. Mieux, si les partis flamands de l'orange bleue s'engagent sans arrière-pensées dans ce processus, ils pourraient estimer qu'il s'agit-là du geste d'apaisement qu'ils attendent après la claque reçue lors du vote sur BHV.

Le CD & V/NV.A et l'Open VLD font une lecture fort différente du processus engagé. Non seulement ils exigent que Leterme poursuive sa mission, y compris sur le volet communautaire. Mais ils attendent des francophones qu'ils s'engagent sans retenue dans la voie d'une réforme institutionnelle de première grandeur. Et si les francophones traînent par trop des pieds, ils menacent de renouveler les passages en force comme ils l'ont fait pour BHV.

Devant une telle cacophonie, le Roi a décidé de reprendre la main et de voir, ce qu'il n'avait pas fait la semaine dernière, l'ensemble des partis démocratiques. Histoire que tout le monde comprenne la même chose. On verra alors si la mission des réconciliateurs a une petite chance d'aboutir.

En attendant, les francophones ont encore réussi à faire étalage de leurs divergences. Au parlement de la Communauté française d'abord : ils ont échangé des noms d'oiseaux et, sur les plateaux de télévision, ce dimanche, chacun a pu les voir s'étriper à qui mieux mieux. Il serait temps que les leaders francophones fassent passer leurs ambitions personnelles derrière l'intérêt commun.

Commentaires

Le Palais demande donc "un renforcement de la cohésion entre les communautés". Rien de moins. Avant de parler de renforcement ne faudrait-pas pas d'abord tenter de recréer une cohésion entre les communautés, ... ce qui est devenu presqu'impossible ? Quant aux "réconciliateurs", que viennent faire ces deux Dupondt ? Van Rompuy est jugé trop mou par son propre parti et le belgicain de Decker est loin d'être une pointure incontournable au MR.

Le front francophone ! Peut-on reprocher au PS de critiquer une poltique ou des velleités politiques auxquelles les partis flamands et le MR refusent de l'associer pour des raisons pseudo idéologiques ?

Écrit par : François Collette | 12/11/2007

Comment pouvons nous être étonnés des désamours entre libéreaux et socialistes quand on à vu la Campagne électorale de Reinders.
Que des agressions, des injures, l'exploitation des affaires, rien d'autres.
La preuve, c'est la situation actuelle, le vide le néant.
Nous avons a faire à des hommes politiques qui n'ont pas de carrure, au nord comme au sud.
La meilleur, c'est que ces mêmes hommes politiques nous obligent à être rentables et performants(sinon C4)

Écrit par : laval | 12/11/2007

Comment pouvons nous être étonnés des désamours entre libéreaux et socialistes quand on à vu la Campagne électorale de Reinders.
Que des agressions, des injures, l'exploitation des affaires, rien d'autres.
La preuve, c'est la situation actuelle, le vide le néant.
Nous avons a faire à des hommes politiques qui n'ont pas de carrure, au nord comme au sud.
La meilleur, c'est que ces mêmes hommes politiques nous obligent à être rentables et performants(sinon C4)

Écrit par : laval | 12/11/2007

La démarche du roi exclut une fois de plus , plus de 30% de l'opinion politique" Neérlandophone : LDD + VB + NVA n'ont pas été invités , même pas pour la bonne forme démocratique. Il est clair que le roi veut uniquement parler aux belgicistes réactionaires et que donc le roi confirme sa position discriminatoire en faveur du status quo Belge. Du point de vue démocratique ceci n'est pas acceptable. La "anti-démocratie" Belge (si elle existera encore) pourra une fois de plus compter sur une belle réaction électorale en 2009 . Ou , est-ce le roi (comme le Belgicist Decroo le veut bien)va carrément interdire les élections 2009 ? ).

Voici la réaction d'un néérlandophone démocratique et progressif qui - contrairement à la grande majorité des francophones - fait BIEN l'effort de respecter la langue de ses concitoyens en Belgique.

Écrit par : Pieter Desvolckx | 12/11/2007

Front des francophones? Condition indispensable si on ne veut pas à nouveau se faire marcher sur les pieds. Quand après avoir été giflé sur une joue Reynders,tend l'autre , comment voulez-vous résister au bulldozer flamand? Décidément, Reynders est de tous les mauvais coups!!!

Écrit par : V. Minnelli | 12/11/2007

il ne faut pas résister au bulldozer flamand, car ce bulldozer n'existe pas. Il faut prendre les choses en main en wallonie et apprendre de reglér les choses dans la région , sans que les flamands ont quelque chose a dire et sans recevoir de l'argent sous le parapluie solidarité. prenez les choses en main et tout ira bien.
voud n'avez pas été giflé, il y avait simplement une vote democratique, qu'on pourrait éviter si les francophones étaient un peu plus intelligent.

Écrit par : p timmermans | 13/11/2007

Mr Timmermans arrèter de dire que nous n 'avons pas été giflé par ce soidissant vote démocratique , par contre vous venez à nouveau
de nous giflés en disant que nous ne sommes pas intelligent .
Moi et beaucoups d 'autres Wallons nous sommes battus pour que vous aiyez tous ce que vous avez apprésent , sur le temps que nous faisions tous c 'est mouvement révendicatif "et à cette époque la Belgique n 'étais qu 'un " avec toutes c 'est privations ,sacrifice , vous n 'aturellement avec votre temperament de mouton vous restier bien en arrière attendant de récolter ce dont pourquoi nous avions révendiquer .
C 'est peut ètre à cause de cela que nous sommes à la trènes à présent.
A si c 'était à refaire !!!

Écrit par : loulou638 | 14/11/2007

Les commentaires sont fermés.