Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

07/11/2007

La Belgique est mal partie

EDITORIAL

Ciel Radio

par Michel Konen

 

 

Voici donc l’heure de vérité enfin venue. Il aura fallu attendre 150 jours.

 

Cette après-midi, les partis flamands voteront la scission pure et simple de l’arrondissement de Bruxelles-Hal-Vilvorde. Ouvrant ainsi la porte à une crise qui sera longue, très longue.

 

Ils voteront si… Ils voteront si les francophones continuent à refuser le cadre de solution négociée présenté hier par Yves Leterme. Un cadre qu’ils jugent insuffisant et qui reprend les revendications flamandes en ignorant les demandes francophones. Une amorce de solution que les durs du CD&V/NV.A, Bart De Wever en tête, avaient d’abord refusé, eux aussi. Un cadre qu’ils ont fini par accepter du bout des lèvres pour faire porter le poids de la crise aux francophones qui, c’est bien connu, ne savent que dire non et veulent la fin du pays.

 

Paradoxe, le dossier BHV est celui qui n’a fait, sous le règne d’Yves Leterme, l’objet d’aucunes discussions préalables.

 

Deux hypothèses : les choses restent en l’état. Les flamands votent. Yves Leterme rend son tablier. Les francophones tirent la sonnette d’alarme ou invoquent le conflit d’intérêt. Le dossier est bloqué pour de longues semaines, voire des mois. Le pays s’enfonce dans une crise qui n’a que trop duré à un moment où l’absence de gouvernement commence à produire des effets néfastes sur l’économie du pays.

 

Deuxième hypothèse : il reste quelques heures pour trouver un compromis. On ne voit pas lequel.

 

A défaut, résultat identique : une crise majeure.

 

La Belgique est mal partie.

 

 

Commentaires

Rien de plus dangereux que le processus de la vendetta! De part et d'autre, les Francophones et les Flamands se laissent emporter par les hommes politiques extrémistes sans songer aux conséquences à long terme : si la Belgique éclate, les conséquences seront désagréables des deux côtés mais encore plus pour les Francophones puisque toutes les études ont démontré que les Flamands versent plus d'argent dans le pot commun des allocations sociales. Il est ridicule d'avoir donné à BHV une signification que ce problème en soi n'a pas. Pour l'heure il ne s'agit que d'un vote en commission, sans valeur juridique! J'en appelle au calme et à la raison comme H. De Croo ce matin à la RTBF!

Écrit par : L.E.Leurquin-Lorent | 08/11/2007

Les commentaires sont fermés.