Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

15/10/2007

Le pâtissier De Wever

EDITORIAL

Ciel Radio

par Michel Konen

 

Et une cuillerée de sucre ! Une ! Le président de la NV.A, Bart De Wever, a fait l’actualité de ce week-end, par ailleurs bien morne sur le plan politique. De Wever, qui est supposé être le gardien du flamingantisme pur et dur au sein des négociateurs de l’orange bleue, a lâché du lest.

 

Il a dit deux choses : d’abord qu’il peut vivre avec une réforme de l’état « phasée » dans le temps. A condition, naturellement, qu’il y ait de la substance dans les réformes à négocier. Il appelle ça un poisson dans la casserole. Ensuite , il se dit conscient qu’il faudra bien  payer un prix pour que la Flandre obtienne la scission de Bruxelles-Hal-Vilvorde. Pas question, dans son esprit, d’élargir le territoire de la Région bruxelloise mais, pour calmer le MR-FDF, « il faudra, dit-il, leur faire avaler une grosse cuillerée de sucre ». Et le pâtissier De Wever se dit prêt à être l’homme qui donnera ladite cuillerée.

 

Il n’a guère fallu attendre pour que le Vlaams Belang qualifie de traître l’homme par qui les concessions flamandes pourraient venir. Une engueulade qui a immédiatement amener De Wever à édulcorer ses propos. Mais, selon que l’on est du Nord ou du Sud, le mal était fait ou l’essentiel était dit : les flamands de l’orange bleue négocieront aussi sur le communautaire.

 

De quoi rassurer Yves Leterme qui, ce matin, fera rapport au Roi sur l’état des négociations. Elles ont progressé, certes. Mais elles sont loin d’abord d’avoir abouti. Et la semaine qui vient sera chargée : il faudra boucler le volet Justice et Intérieur qui s’avèrent plus ardus que prévu. Surtout le dossier de tous les dangers, celui de Bruxelles-Hal-Vilvorde revient sur la table. Le formateur peut d’ores et déjà prévoir des sucriers géants.

 

Une chose encore. Le parti socialiste tenait congrès à Liége samedi. Son premier congrès d’opposition. Il ne s’y est pas dit grand-chose d’intéressant. L’ordre des choses a été respecté. Le parti socialiste est contre l’orange bleue.

 

 

Commentaires

Merci pour ta chronique quotidienne Michel: j'adore.
A demain.
Mickael.

Écrit par : Mickael (Réalisateur du matin sur Ciel) | 15/10/2007

Info relayée sur http://www.lepolitiqueshow.be

Bien à toi.

Écrit par : Mateusz Kukulka | 15/10/2007

Une cuiller de sucre aux francophones ! C'est aussi ce qu'est prêt à donner le CD&V. Si ce n'est pas du mépris, c'est quoi ? Comment des partis francophones peuvent-ils encore persister à tenter à tout prix - je pèse mes mots - de négocier avec ces méprisants personnages qui prennent les francophones dont les Wallons pour des riens du tout. C'est évident qu'il faut qu'on en sorte, mais si un gouvernement sort de cette mascarade, les Wallons seront une fois de plus les dindons.

Je vois tout cela de France avec beaucpoup d'amertume. Je suis belge, mais je me soigne.

Écrit par : François Collette | 15/10/2007

Pas dit grand chose ?

Et ça : "La mérule flamande", selon Onkelinx ?

Écrit par : Ø | 15/10/2007

Les commentaires sont fermés.